L’intercommunalité associative

A l’origine du projet de recherche :

  • 1992, création des communautés de communes : conscientes qu’à plusieurs, il est plus efficace de gérer des dossiers complexes et « budgétivores », les communes se regroupent pour faire face à ces enjeux;
  • La vie associative, la jeunesse, la culture sont rarement incluses dans les démarches intercommunales malgré des expériences souvent probantes.

Or, dans un contexte social et économique pour le moins compliqué, il semble que la création d’une intercommunalité associative soit une réponse efficace et durable pour les territoires et ses habitants.

La FRMJC étudie aujourd’hui les freins à cette coopération associative en lien avec les élus locaux de communes :

-comment créer les conditions favorables au développement de coopérations entre les associations d’un territoire?

-comment interpeler les collectivités, notamment les intercommunalités pour construire ensemble des politiques publiques locales qui favorisent de développement, le bien vivre ensemble dans l’intérêt des populations et notamment de la jeunesse?

Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s